Usuario - - Acceso de usuarios
Miércoles - 26.Septiembre.2018


be natural - NIF B70101464
política de privacidad del portal
Estás en: Noticias

Anjou : l'or bleu étend son territoire

Réputée dans le monde entier pour sa pureté et sa longévité, l'illustre ardoise d'Anjou habille toujours les toitures mais sait aussi descendre dans les maisons et les jardins.

"Rome ne s'est pas bâtie en un jour", les toits ligériens coiffés de la légendaire ardoise d'Anjou non plus. Si l'on en croit la légende, Saint Lézin aurait découvert les vertus de l'ardoise - imperméabilité, résistance aux intempéries, élasticité, etc... - comme matériau de toiture dès le VIème siècle. Mais tout tend à prouver que ce n'est réellement que cinq siècles plus tard que le schiste angevin, exploité dans les carrières de Trélazé et déjà utilisé pour l'édification des murs des demeures depuis le VIIIème siècle, chapeaute enfin leur toit. Sa réputation lui vaut par la suite d'orner ceux des plus beaux chefs-d'oeuvre du Val-de-Loire et des autres demeures royales comme le château de Versailles. 
 

Depuis, si la pureté de l'ardoise d'Angers - garantie par sa qualité de fiscalité et son extraction à plus de 500m de profondeur - lui vaut d'être toujours utilisée pour la couverture et la restauration du patrimoine architectural angevin, public ou privé, elle lui assure désormais d'auras ouvertures.  

Nouvelle égérie des artistes, designers et décorateurs contemporains, l'ardoise investit les maisons de la vade au grenier, mais aussi les jardins. A l'extérieur elle prend la forme de dallage, pavages, marches d'escalier, cadrans solaires, plaques d'habitation ou encore de statues. 
 

A l'intérieur, associée aux vasques de verre, fer forgé ou bois, elle confère aux lavabos de salle de bain des lignes naturelles et épurées. Et lorsque l'ardoise d'Angers investit les cuisines, elle ne peut plus s'arrêter ! Non contente d'être idéale pour la création de plus de travail, grâce à son incombustibilité, elle s'invite aussi sur les tables : sets, assiettes carrées, porte-couteaux, coquetiers ou flûtes de vin pétillant de Loire joliment dessinés...

Enfin, pour être totalement indispensable, elle pousse même la coquetterie jusqu'à devenir "sucrée". Les Quernons d'ardoise, petits carrés de nougatine recouverts d'un chocolat blanc bleuté, créés en hommage aux fendeurs d'ardoise, régalent ainsi tous les gourmands depuis 1966. 

Face à tant de diversité, pour crayonner la liste de "vos emplettes ardoisées", n'oubliez pas la fameuse ardoise d'écolier.
 

Magazine "Anjou tourisme" - Eté 2014 

 

 

 

Compártelo:
meneame digg delicious technorati google bookmarks yahoo blinklist twitter Facebook Facebook
ir arriba

v02.15:0.01
GestionMax

Acceso Produce Luis Galan